L’or : Un bon investissement sur le long terme

L’once d’or est cotée à Londres via le London Bullion Market. Le prix du marché est exprimé en dollars et par once troy d’or fin. En France, c’est CPoR Devises qui va fixer le marché de l’or ainsi que les cours de l’or, qu’il s’agisse de lingots d’or, de barres ou encore de pièces d’or.

Les avantages d’acheter des pièces d’or

Napoléon et lingots sont des outils de diversification et de spéculation efficaces. Comme tout investissement, il faut préparer soigneusement son achat d’or. 

L’or : Valeur-refuge par excellence

Depuis plusieurs mois, la tendance de la vente de métaux ainsi que de l’achat est en forte hausse. Avec la crise du coronavirus, l’achat de métaux attire de plus en plus d’épargnants. Les courtiers qui en proposent sont presque tous en rupture avec de longues attentes pour certains. Cela va fortement impacter sur le prix de l’or sur le long terme, surtout si le marché venait à chuter.

Or et intérêt

Les pièces et lingots ne vous permettront pas d’encaisser des revenus de votre placement différemment aux :

  • Dividendes ;
  • Aux obligations rapportant des intérêts ;
  • A l’immobilier.

Aujourd’hui pourtant, avec la crise du covid, les actions peuvent devenir des placements risqués ; les obligations sont moins risquées car leur rendement varie en fonction du taux de crédit. C’est là que l’or entre en jeu car on l’apprécie au regard des autres valeurs pour sécuriser son épargne.

Pour avoir des informations sur les prix pratiqués, vous pouvez saisir : Or prix sur internet. Cela vous permettra de bénéficier d’une estimation gratuite par Godot et Fils par exemple, de ce métal jaune si convoité. 

Le montant à investir en métaux précieux

Les métaux comme l’or peuvent constituer 5 à 10% des montants investis. Toutefois, le cour d’or peut varier à tout instant si bien qu’il incombe à chaque investisseur de bien réfléchir lors de son achat. 

L’or est défini comme une barre, un lingot ou une plaquette d’une pureté égale ou dépassant 995/1000e. L’or fin ou 24 carats est pur à 999/1000e, et enfin, l’or 18 carats, est celui que l’on utilise sur les bijoux en or, les bijoux anciens ou l’or dentaire. 

La forme de l’or à privilégier

On retrouve l’or physique comme les barres, les pièces, les lingots, les monnaies ou les lingotins. Il est possible d’investir dans l’or papier, qui est plutôt adapté pour les spéculations à court terme. 

Vous avez la faculté de vendre l’or ou de procéder à un rachat auprès d’une agence bancaire, d’un comptoir spécialisé ou encore de courtiers.

Vous pouvez le garder dans les banques centrales ou chez un prestataire de stockage pour bénéficier d’une plus-value par la suite.

Dans tous les cas, il faut avoir en tête le fonctionnement de ce type de placement et les risques y afférents avant d’y investir.

La fiscalité rattachée à l’or et argent

Avec un rachat d’or ou une vente d’or, ne pensez surtout pas échapper à l’impôt. En France, il n’est pas possible de se lancer dans un achat anonyme d’or depuis 2011. L’identité ainsi que l’adresse de l’acheteur sont bien examinées et il n’est pas possible d’acheter de l’or en espèces. 

Investir dans l’or n’est pas une action soumise à la TVA et n’entre pas dans le calcul de l’impôt sur la fortune immobilière. L’imposition est faite lors de la revente avec deux options de régime possibles : La mise en application d’un forfait de 11.5% de la valeur totale du métal précieux commercialisé. 

Pour la vente de pièces d’or dans un sachet contenant le certificat de vente, il faut bien le garder scellé. L’impôt diminuera de 5 points à la 3ème année de la détention et petit à petit jusqu’à son annulation au-delà de 22 ans. 

Comments are closed. Posted by: Patrick on