Garantir la sécurité sanitaire des employés avec la reprise du travail en présentiel

Même si le déconfinement a permis à de nombreuses personnes de se retrouver, il est aussi synonyme de reprise progressive de l’activité économique et implique donc un retour en masse dans les locaux respectifs.

Déconfinement et arrêt du télétravail

Avec le déconfinement, c’est le retour à la vie « normale » qui se profile. Plus de télétravail pour retourner dans les locaux. Mais ce retour en entreprise doit se faire dans de bonne condition afin de garantir la sécurité de tous les collaborateurs.

Bien qu’il soit important de faire redémarrer l’économie stagnante voire à l’arrêt depuis le mois de mars, la santé humaine n’a pas de prix et doit être priorisée.

Masque et gel hydro font déjà partie des kits indispensables depuis le début de la pandémie. Si pour certains secteurs d’activités comme le milieu hospitalier, le bâtiment, les transports ou la distribution alimentaire, le ministère du Travail avait déjà publié des guides de bonnes pratiques afin de permettre aux salariés de travailler dans les meilleures conditions, de nouveaux guides sont ensuite apparues pour préparer le déconfinement.

Vous retrouverez des produits chez Clean Zone Protect !

Essentielle pour éviter l’effondrement de l’économie, la reprise de l’activité doit être maitrisée afin d’éviter une nouvelle vague de contamination. Le bon usage du matériel de protection est donc plus que recommandé.

Pour éviter d’avoir à faire face à un nouveau pic de mortalité, les personnes ayant contractées la maladie devront évidemment éviter d’entrer en contact avec l’extérieur jusqu’à leur guérison. Toutefois, en entreprise, les dispositions sont mises en place pour assurer la sécurité de tous.

Utilisation d’antimicrobien pour nettoyer les locaux professionnels

Il s’agit en premier lieu de respecter le protocole national de déconfinement pour les entreprises. Divisé en différentes parties, ce document comprend :

  • les recommandations pour les espaces ouverts ;
  • la gestion des flux ;
  • la protection individuelle en termes d’équipement ;
  • les dépistages et prise de température ;
  • la prise en charge d’une personne ayant des symptômes ainsi que des personnes avec lesquels elle est entrée en contact
  • le nettoyage et la désinfection des locaux de travail.

L’utilisation d’antimicrobiens est alors indispensable dans ce processus. Un antimicrobien est une substance ayant la capacité de réduire la présence de microbes tels que les moisissures et les bactéries. Ces substances peuvent être des désinfectants, des antibiotiques (médicaments) ou encore des additifs antimicrobiens (cuivre, zinc, etc.). Le microorganisme réagit au contact des agents antimicrobiens. Classé selon sa fonction, l’antimicrobien détruit les bactéries sauf lorsque celles-ci ont développé un mécanisme de résistance. Un couplage de produit pourra alors être nécessaire pour en venir à bout.

Pour bien préparer le retour des activités, l’entreprise doit donc d’une part prendre en compte les dispositifs mis en place par l’Etat, mais peut également à son initiative personnelle rajouter d’autres éléments pour rassurer encore plus ses collaborateurs :

  • en désinfectant régulièrement les espaces de travail ;
  • en imposant une stricte hygiène des mains ;
  • etc.

De bonnes habitudes à garder dans le temps

Avec l’impossibilité de prédire la fin de cette pandémie, il est important d’inscrire ces actions dans la durée : désinfection de locaux à l’eau de javel ou autre agent chimique puissant, utilisation massive des toilettes pour un nettoyage fréquent des mains, port du masque, etc

En espérant qu’avec le temps, le système immunitaire développera une résistance à la maladie, ne provoquant ainsi plus aucuns effets indésirables. En attendant, une bonne hygiène globale est à adopter pour éliminer les bactéries.

Enfin, nous rappelons que la propagation est l’affaire de tous. Il est donc nécessaire que chaque individu prenne ses propres précautions et responsabilités afin d’éviter une nouvelle vague de propagation du virus.

Comments are closed. Posted by: Patrick on