Instaurés depuis le 7 juin 1935 par le Front populaire, les congés payés constituent un droit pour les salariés. Passés de deux à cinq semaines depuis leur création, ils sont obligatoires. Vous devez donc vous renseigner auprès de votre entreprise pour savoir si vous pouvez poser des congés payés.

Un droit pour les salariés qui progresse

C’est une invention allemande et c’est Léon Blum qui a importé ce concept. À l’époque, les salariés ne bénéficiaient que de deux semaines par an. Les choses ont considérablement évolué. En fonction de son activité, de la nature de sa rémunération ou de son horaire de travail, les congés payés représentent un droit. Ils s’accumulent durant la période du 1er juin au 31 mai de l’année suivante. Travailler pour un autre employeur durant ses congés payés, c’est un motif de licenciement. Si un salarié tombe malade alors qu’il est en congés payés, cette période ne pourra pas compter comme des jours de maladie et elle ne peut pas être prise en compte dans le calcul des futurs congés.

Poser ses jours de congés en fonction des disponibilités 

Au moment où les beaux jours arrivent, tous les salariés se précipitent pour poser leurs congés. Les employés bénéficient de deux jours et demi par mois de travail effectif. Si vous avez épuisé vos congés payés, vous pouvez prendre un congé sans solde, mais vous ne serez pas rémunéré. Les dates de congés payés peuvent s’étendre sur toute l’année. L’ordre des départs dépend de la situation familiale des salariés et de leur ancienneté.