Comment choisir son logiciel CFAO ?

Que ce soit pour un dessin vectoriel ou un dessin technique, les professionnels d’aujourd’hui ne jurent plus que par un outil : le logiciel de conception assistée par ordinateur ou CAO. Avec l’arrivée de plusieurs innovations dans le domaine, cette tache est devenue plus simple et plus rapide à réaliser. Encore faut-il trouver le logiciel qui répond le mieux aux besoins et aux attentes de l’utilisateur. Avant de faire votre choix, pensez à identifier précisément vos besoins. Pour ce faire, il est de mise de trouver les réponses à ces questions.

Quels sont vos besoins en conception ?

Pour déterminer quel type de logiciel il vous faut, il est indispensable d’identifier, au préalable, vos principaux besoins. Quelques points seront à prendre en compte. Vous devez par exemple savoir :

  • Quel type de dessin souhaitez-vous réaliser ?
  • Quel niveau de précision est nécessaire pour atteindre vos objectifs ?
  • Quels seront les différents types de technique de simulation numérique nécessaires ?
  • Est-ce que la 3D est indispensable ?

Plus vous serez précis dans le travail à effectuer, plus il vous sera simple de mettre le doigt sur le logiciel intégré CAO-FAO adapté. Si vous n’arrivez pas à répondre précisément à ces questions, pensez à consulter le Blog Topsolid et ses conseils avisés en la matière.

cao

Quel budget pour votre logiciel ?

Que vous le vouliez ou non, le budget reste un élément incontournable pour trouver un logiciel de conception assistée par ordinateur CAO et un logiciel de fabrication assistée par ordinateur FAO, qui s’adaptent le mieux à vos besoins et surtout à vos possibilités. Il est important de préciser que la plupart de ces logiciels constituent un investissement à part entière au sein d’une entreprise. Il faudra, en effet, penser que l’achat de ces logiciels de ce genre inclut également la licence (à payer tous les mois, tous les ans), la maintenance, ainsi que la formation des équipes si cela est nécessaire.

Il serait alors forcément plus judicieux de choisir un logiciel intégré, qui combine les fonctions CAO et FAO. Plutôt que d’avoir à gérer deux logiciels différents avec toutes leurs problématiques (différentes mises à jour, navigation d’un système à un autre), optez donc pour le côté pratique sous forme d’un logiciel CFAO. Ce dernier vous permettra de gagner du temps précieux et d’éviter bon nombre d’erreurs.

Avez-vous le matériel adapté à un logiciel CFAO ?

Il convient de préciser que l’installation de ce type de logiciel demande l’intervention de matériel informatique assez puissant. Avant même d’investir dans n’importe quel logiciel, assurez-vous que celui que vous avez choisi est adapté à vos installations. Parfois, les mises à jour ne sont actives que sur des postes performants et modernes. Pour assurer une performance totale et un usage optimal de votre logiciel, il faudrait peut-être également penser à inclure dans le budget l’achat d’un nouvel ordinateur. Quoi qu’il en soit, vous aurez compris à ces lignes que le choix du logiciel ne doit pas se faire à la légère.

Comments are closed. Posted by: Johan OSTERROTH on