Le travail dans les usines et industries présente des risques particuliers et expose les employés à différents dangers. Pour assurer leur sécurité et leur bien-être, vous devez prendre en compte certaines dispositions pratiques. Les accidents de travail sur les chantiers industriels présentent plusieurs conséquences physiques, morales et légales. Nous vous donnons quelques conseils pour prévenir tous ces dangers.

1.Utiliser des équipements de qualité pour un travail sécurisé

Les différents équipements qu’utilisent les ouvriers sur un chantier peuvent leur causer à tout moment des dommages. En effet, les matériels techniques, électriques et même manuels ne garantissent pas toujours une solidité totale. Ces différents outils de travail peuvent vous lâcher et créer des dégâts.

En tant qu’employeur, vous devez prévenir ces situations dommageables parce que votre responsabilité risque d’être engagée sur le principe de la responsabilité du fait des choses. Les équipements qui appartiennent à votre entreprise doivent témoigner d’une certaine sécurité. Pour cela, Canado Nacan Équipements met à votre disposition des outils industriels pour différents chantiers. Veuillez vous rassurer de la qualité et de la sécurité des matériels que vous achetez. Pour garantir leur solidité, vous devez souvent les faire contrôler et les réparer au moment opportun.

2.La mise en place d’un système de management des risques

Plusieurs risques se présentent sur un chantier industriel. Les risques d’explosion, les risques de pollution et les risques toxiques constituent autant de facteurs qui peuvent nuire à la santé et à la sécurité non seulement des employés, mais aussi des populations environnantes et à la protection de l’environnement. Conscient du fait que vous ne pouvez pas tout prévoir minutieusement, vous devez tout de même procéder à une étude préalable de la gestion des risques.

La mise en place d’un système de management des dangers industriels vous permet de prévenir les cas d’accidents, d’explosion, de pollution toxique et industrielle. Entre autres, vous devez informer les ouvriers sur les règles de sécurité, vous devez les former sur la gestion des dangers, ils doivent travailler dans un cadre sécurisé et propre. Les machines et les équipements doivent bénéficier d’un entretien périodique et régulier. Les matériaux dangereux doivent faire place aux produits moins dangereux et les employés doivent savoir gérer les dangers liés à la tuyauterie. Toutes ces mesures participent à la construction d’une gestion des risques industriels.

3.Les équipements de protection individuelle

En plus d’assurer la sécurité de tout le groupe sur le chantier, vous devez mettre un accent sur la protection de chaque employé. La sécurité individuelle renforce sans aucun doute la sécurité de tous. Ainsi, pour éviter les cas d’accidents, vous devez prévoir les équipements à porter par tout intervenant. Les chaussures de protection avec une semelle antidérapante aident l’employé à éviter les chocs thermiques et tout contact avec des objets dangereux au sol comme les clous, les tessons, les punaises, etc. Les lunettes de protection, les gants, les casques, les masques, les protections auditives constituent autant d’accessoires de protection individuelle pour vos employés.

Vous devez les prévoir pour chaque nouvel intervenant et même pour les visiteurs. Les risques et les chutes d’objets sur un chantier industriel sont imprévisibles. L’un des moyens les plus efficaces et certains pour les prévenir et limiter leurs dégâts, c’est de porter les équipements de protection.

4.Les équipements de protection collective

Pour prévenir et même faire face au danger, vous devez prévoir des panneaux pour empêcher l’accès à certaines zones considérées dangereuses telles que les zones de forte pression électrique. La norme de construction sur les chantiers exige l’installation des extincteurs très visibles et accessibles partout sur le site.

Les dispositifs anti-chute tels que les mousquetons ou harnais, les échafaudages ou garde-corps doivent figurer sur la liste des dispositions à prendre. Veuillez prévoir des caissons acoustiques pour réduire le bruit, des hangars et conteneurs pour ranger le matériel, des fiches signalétiques et informations visuelles pour informer sur les dangers. Toutes ces précautions renforcent la protection et la sécurité des individus, du groupe et de l’entreprise.